Le vin dans la musique

Musique et vin ont toujours fait bon ménage. Car, comme chacun sait, la musique a le pouvoir de tout exalter, même le vin que vous buvez. Prenez par exemple un Primitivo di Manduria, dégusté sur votre canapé, avec une lumière tamisée et Eric Clapton en fond sonore... Le pied. Et si le vin devient le héros de vos chansons préférées, alors tout est parfait et la boucle est bouclée.

Voici donc notre top liste de morceaux, italiens ou non, qui ont célébré le nectar de Bacchus. Car, si l'on peut certes trouver l'inspiration dans notre verre, ces airs aident beaucoup...

 

Le bonheur c'est... ?

Si vous posez la question autour de vous en Italie, tout le monde répondra "un bicchiere di vino con un panino" (un verre de vin avec un sandwich), l'une des certitudes de ce monde. Car Al Bano et Romina avaient bien conscience de créer un classique intemporel. Et que chanter, sinon la combinaison la plus naturelle et simple qui soit ? Pain, saucisson et Lambrusco. Et pour la version chic, pain, mortadelle et Prosecco Millesimato, l'alternative gagnante.

 

La maturité, comme un vin vieilli

Quoi de plus poétique que d'imaginer sa vie comme un vin ? D'abord jeune et acerbe, et petit à petit plus mature et étoffé. Et, si c'est Frank Sinatra qui chante, ce n'est pas l'étoffe qui manque. Dans sa célèbre chanson “It was a very good year” Sinatra médite sur l'année qu'il a passée, affirmant se trouver “à l'automne de sa vie” et se sentir comme un “vintage wine”. En tout cas, si le vieillissement a le même effet que sur l'Amarone, il n'y a pas à s'inquiéter.

 

1969 : l'année dont il manque le vin (seulement dans la chanson, heureusement...)

“So I called up the Captain, ‘Please bring me my wine’ / He said, ‘We haven’t had that spirit here since 1969.” Paroles symboliques d'un texte tout aussi légendaire. C'était l'année 1976 et les Eagles chantaient Hotel California, morceau qui allait accompagner toute une génération. Son véritable sens a fait l'objet d'hypothèses variées, mais ce qui est sûr c'est que le vin en est l'un des éléments principaux. Un rythme parfait pour le Barbaresco: intense, à découvrir petit à petit en prenant de longues gorgées.

Une bouteille de vin rouge, et on décolle.

Une playlist digne de ce nom ne peut se passer d'un grand artiste comme Eric Clapton. Le voici donc, avec sa “Bottle of red wine”, à écouter avec le son à fond tandis que vous vous préparez un hamburger gourmand, avec oignons caramélisés, salade, tome piémontaise et mayonnaise maison (la cuisine doit être à la hauteur de l'american blues). Pour le vin, optez pour des saveurs fortes, épicées, capables de s'imposer. Un Chianti Riserva, par exemple, est parfait.

 

Ouvrez la bouteille et...

Quand on ouvre une bouteille de vin, la soirée prend la tournure qu'on voulait, l'atmosphère se réchauffe et les esprits se détendent. C'est une idée qu'on partage tous, y compris le jeune Irlandais Ed Sheeran qui, dans son morceau “Barcelona”, chante joyeusement Well get up, up on the dancefloor tonight / I've got two left feet and a bottle of red wine”. Une invitation difficile à refuser, surtout si le vin est un frais Lugana ou un Spumante Ribolla Gialla, qui se boit très facilement.